Ville et lumière


CONTEXTE

Voir ou ne pas voir, voir et être vu. La lumière en ville, selon les quartiers et les activités recouvre des besoins et des réalités très différentes. Rassurante ou agressive, nécessaire ou superflue, publique ou privée, ponctuelle ou nappée, la lumière aide à vendre, signale, protège. Une multitude d’usages concerne la lumière et pourtant, l’inventivité, la nouveauté, le renouvellement des concepts restent en timides. L’atelier propose, à partir de situations identifiées, de travailler l’innovation dans le domaine de l’éclairage. Une bonne idée n’est-elle pas symbolisée par une petite ampoule qui sort de la tête ?

La lumière est une thématique très peu abordée que ce soit dans les écoles d’architecture, d’ingénieurs ou de commerce. Pourtant, les thèmes liés à la lumière en ville concernent la santé, la sécurité, les économies d’énergie, les nouvelles technologies, les données et leur transfert, le vivre ensemble, l’esthétique des lieux, le repérage et la saisonnalité.

 

OBJECTIFS

  • Comprendre les enjeux de l’éclairage nocturne, de la vision en basse luminosité
  • Comprendre les enjeux du vivre ensemble, de la notion de sécurité et de confort la nuit
  • Comprendre les potentialités du maillage de l’éclairage urbain pour le développement de nouvelles technologies de proximité
  • Comprendre les impacts économiques de la lumière nocturne

 

LIVRABLES

L’atelier sensibilisera les participants à ces questions avant de développer des concepts originaux.

 

MOTS-CLES

Enjeux éclairage / Usage / Innovation

 

RESPONSABLES PEDAGOGIQUES

Laurent LESCO et Nicolas HOUEL (ensa Nantes)